Ile-de-France Mobilités adhère à la CATP pour acheter elle-même ses bus

Ile-de-France Mobilités (ex STIF) adhère à la Centrale d’Achat du Transport Public (CATP) afin d’acheter massivement des bus pour la grande couronne. Ces bus, plus confortables et plus écologiques, seront ainsi déployés plus rapidement.

Pour Valérie Pécresse, Présidente d’Ile-de-France Mobilités et de la Région Ile-de-France : « Auparavant, plus de 70 entreprises de tailles très diverses achetaient les bus pour la Grande couronne. Dorénavant, Île-de-France Mobilités les achètera elle-même. Cela nous permettra de faire des commandes massives et d’avoir très vite des bus neufs pour les habitants de Grande couronne, qui ont besoin d’avoir une alternative à la voiture individuelle. Tous les Franciliens auront ainsi accès à un matériel roulant de qualité. Ces commandes massives seront également une forte incitation pour les constructeurs afin d’accélérer leur recherche et développement sur l’autonomie et la performance des bus propres et écologiques ».

En adhérant à la CATP, Île-de-France Mobilités souhaite donc optimiser sa politique d’investissement et réaliser des appels d’offre massifs fin 2017. Cette démarche d’achat direct de bus destinés à la grande couronne doit permettre de réaliser des économies significatives grâce à la mutualisation des volumes, de standardiser les véhicules à l’échelle régionale et de garantir un niveau de confort, de fiabilité et de sécurité aux usagers. En effet, Île-de-France Mobilités rejoint près de 200 acheteurs publics adhérents à la CATP dont 9 des 10 plus importantes agglomérations françaises. Pour la petite couronne, les appels d’offre se feront de manière indirecte, via le contrat du STIF avec la RATP

Un achat test de plusieurs centaines de bus

Un test d’achat de plusieurs centaines de bus d’un gabarit de 12 mètres s’appuyant sur l’expertise de la centrale d’achat CATP sera d’abord réalisé. Ces acquisitions seront réparties sur 3 ans maximum et les bus livrés aux exploitants dès 2019. Ce marché test permettra d’acquérir des véhicules de tout type de motorisation alternative au diesel telle que le bioéthanol, l’électrique ou le GNV. Il devra également confirmer la pertinence pour Ile-de-France Mobilités d’acheter en direct les matériels roulants bus.

Pour Arnaud Rabier, Directeur général de la CATP, « Depuis la création de la CATP en 2011, les collectivités ont gagné en indépendance et en compétence vis-à-vis de leurs opérateurs. La présence d’Ile-de-France Mobilités va permettre d’accélérer le processus de standardisation des matériels. Les collectivités locales démontrent via la création et la bonne gestion de cet outil qu’elles sont en capacité de faire preuve d’initiatives et de rigueur dans la gestion de l’argent public. »

Selon les contrats d’exploitation de réseau de bus (CT3), Ile-de-France Mobilités est l’unique financeurs des bus et cars achetés et utilisés par les opérateurs. Aujourd’hui, plus de 70 entreprises de tailles très diverses assurent la desserte bus en Île-de-France (hors RATP).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *